Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 Octobre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Le Robin de la viande des bois espère recevoir 500 sacs de viande

le robin de la viande

©Photo : Radio-Canada/Isabelle Larose

Jonathan Bélanger, le Robin de la viande des bois espère recueillir plus de 500 paquets de viande de bois cette année pour redonner aux familles démunies de la région

Depuis trois ans, un amateur de chasse de Caplan, Jonathan Bélanger, amasse parmi la population des sacs de viande de bois afin d’aider les familles dans le besoin dans sa communauté, mais aussi un peu partout au Québec

« C’est une idée que j’avais au début de donner cinq paquets (bon pour deux repas) de viande aux plus démunis. Je faisais ça juste pour le plaisir de donner », lance M. Bélanger qui ajoute « je suis tout d’abord un chasseur de gibier, chevreuil et orignal, et mes congélateurs étaient toujours pleins. Alors je me suis dit que je devrais en offrir cinq paquets à quelqu’un qui en a besoin. »

La première année, Jonathan Bélanger, un technicien forestier, a amassé plus de 145 paquets de viande de bois. L’an dernier, quelque 350 sacs de viande ont été donnés et cette année, notre chasseur veut en obtenir plus de 500 sacs.

En gros, ces paquets contiennent en majorité de l’orignal (toutes les parties), du chevreuil, des coqs, de l’outarde, du porc et du poulet. « Il y a même des gens, qui ne sont pas des amateurs de chasse, qui m’ont acheté des dindes à l’épicerie pour les donner aux personnes et familles », précise M. Bélanger.

De la qualité

Le Robin de la viande des bois veut recevoir des paquets de viande de qualité. « Quand je reçois la viande, je veux des paquets scellés, non endommagés. Je ne veux pas du vieux stock de deux ou trois ans », précise-t-il.

Ces sacs de viande sont destinés à ceux qui en ont vraiment besoin. « L’an dernier, j’en ai donné à un petit gars qui a une maladie. Il ne peut manger que cinq aliments et la viande d’orignal fait partie de ces aliments. Je lui ai envoyé tout ça à Québec. »

Ajoutons que ces sacs vont à des familles situées entre Pointe-à-la-Croix et New Carlisle. De la viande est aussi envoyée à Québec et Rimouski. Les familles contactent Jonathan en privé sur la page FB du Robin de la viande des bois. « L’an dernier, environ 34 familles ont reçu des paquets de viande. J’aime remettre cette viande à des familles qui ont des enfants, ou encore des personnes seules, ou des personnes malades. L’an dernier toutes les familles ont reçu une dinde et une bonne dizaine de paquets de viande. J’aime ça donné », précise M. Bélanger.

Suivez-nous sur www.facebook.com/chaleursnouvelles/

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média