Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 octobre 2018

Communiqué Chaleurs Nouvelles - redactionnewrichmond@lexismedia.ca

McInnis inaugure son terminal du Bronx, New York

ciment McInnis

©Photo Courtoisie

Images du premier bateau livrant du ciment de l’usine de Port-Daniel au terminal, le NACC Alicudi, le 15 juin 2018.

Rafael Salamanca, membre du conseil municipal et président du comité de l’utilisation des sols, Bobby Crespo, membre du conseil communautaire du Bronx 2, ainsi que plusieurs représentants d’organisations communautaires et économiques du Bronx ont accompagné l’équipe exécutive de McInnis à l’occasion de l’inauguration du terminal de Bronx de l’entreprise, le premier projet maritime et industriel construit en secteur riverain dans le sud du Bronx en plus d’un demi-siècle.

Nouvellement construit, le terminal de près de 10 000 mètres carrés opérationnel 24 h par jour constitue l’emplacement idéal pour l’entreposage et la distribution de ciment à New York et au-delà. Grâce au transport assuré par des navires océaniques depuis l’usine de Port-Daniel–Gascons (Canada), les installations permettent d’entreposer jusqu’à 44 000 tonnes de ciment, soit l’équivalent de 1 500 camions. Comme 90 % du ciment produit à l’usine est acheminé par voie maritime, le trafic sur les ponts et les routes, notamment sur les autoroutes Cross-Bronx, Major Deegan, Sheridan et Bruckner, devrait diminuer considérablement. L’entreprise prévoit l’élimination annuelle de 25 000 allers-retours en camions et la suppression de plus de 3,2 millions de kilomètres de camions des routes de cette région.

« Le Bronx, c’est bien plus qu’un nouveau terminal. En plus d’avoir bâti une toute nouvelle entreprise de ciment, notre site de Hunts Point réactivera un secteur riverain opérationnel tout en équilibrant les besoins de la communauté, de son environnement et de l’industrie », a indiqué le président et chef de la direction de Ciment McInnis, Jean Moreau. « Notre objectif était d’établir une nouvelle norme de développement dans le port de New York, en plaçant une activité industrielle majeure en harmonie avec un habitat naturel pour la faune et en fournissant un accès à la zone riveraine pour les citoyens du sud du Bronx. »

Une partie intégrante du South Bronx Greenway est constituée de 1,2 ha de zones humides qui permettent au public de profiter de la nature tout en préservant l’habitat aquatique des plantes, des oiseaux et des poissons. Pour créer cet habitat, McInnis a restauré le rivage, ce qui comprenait la suppression d’un système de jetées délabrées datant d’un siècle et l’installation d’un atténuateur de houle pour préserver les terres humides et protéger le front de mer.

Cet emplacement de Hunts Point connait une longue histoire cumulant plusieurs utilisations au fil des ans. Dans les années 1850, le site était à la fois un parc d’attractions du XIXe siècle et une cour de triage maritime permettant de déplacer des wagons chargés de charbon, de matériaux de construction et de consommation quotidienne à destination de Manhattan et Long Island. Dormant pendant de nombreuses années, le site est tombé en ruines et a été utilisé comme dépotoir illégal avant d’être acquis par Steven Smith, un entrepreneur visionnaire souhaitant faire revivre une partie du secteur riverain du sud du Bronx. McInnis, avec la société de Smith, Oak Point Property LLC, a poursuivi les efforts de remise en état afin de transformer la propriété de plusieurs hectares en un site industriel exemplaire. Le terrain est l’un des plus grands espaces de propriété privée destiné à un usage public à New York.

De plus, le terminal de McInnis est le premier projet à être certifié selon les nouvelles directives de conception du Waterfront Edge (WEDG) applicables au niveau national. La certification WEDG est la référence en matière de conception de zone riveraine résiliente, écologique et accessible. WEDG est un outil important pour faire face aux innombrables défis – écosystèmes complexes, chevauchement des compétences réglementaires, multiples parties prenantes, élévation du niveau de la mer et tempêtes côtières – fournissant des indications claires pour une excellente conception du secteur riverain. Utilisé par les professionnels de la conception et les urbanistes, les agences gouvernementales et les défenseurs des communautés, le programme gratuit offre un langage commun qui permet à tous les utilisateurs de travailler de concert à l’atteinte des normes les plus strictes.

En plus de fournir des avantages environnementaux, le site crée de nouveaux emplois bien rémunérés et génère des recettes fiscales pour les gouvernements des États et les administrations locales. Le terminal a déjà créé des opportunités d’emplois pour le Bronx : plusieurs résidents – tous des anciens combattants – travaillent actuellement sur le site. De plus, la localisation du terminal offre un accès pratique à un grand nombre de producteurs de béton, situés dans l’une des zones les plus densément peuplées des États-Unis et qui présente à la fois une main-d’oeuvre dynamique et une activité de construction importante.

« Grâce à l’accès à des voies navigables efficaces, nos navires nous permettent de respecter l’environnement tout en assurant des livraisons efficaces. Il s’agit également d’un site de zonage industriel en secteur riverain qui se trouve au coeur d’une région avec une main-d’oeuvre qualifiée mais aussi au centre de la plus vaste clientèle du secteur de la construction », a déclaré Tony Sneska, vice-président marketing et ventes États-Unis. « Alors que l’impact positif du terminal sur l’approvisionnement local en ciment, l’emploi, le trafic et la revitalisation pourraient être considérés plus que suffisants pour justifier l’ambitieux projet, c’est son impact sur l’environnement local qui pourrait constituer la plus importante retombée de l’installation. »

Quelques informations en un clin d’œil

Le terminal du Bronx

• McInnis a construit le premier projet industriel maritime en secteur riverain dans le sud du Bronx en plus de 50 ans.

• Le terminal couvre près de 10 000 mètres carrés et est opérationnel 24 h par jour, 7 jours par semaine.

• L’entrepôt du terminal peut contenir jusqu’à 44 000 tonnes de ciment, soit l’équivalent de 1500 camions.

• De larges navires transocéaniques acheminent du ciment de l’usine de l’entreprise à Port-Daniel–Gascons (Québec) dans le Bronx environ une fois par mois.

• On estime que l’approche de McInnis en matière de distribution réduire de 35 % les émissions liées à la livraison de ciment dans la région, ce qui aura un impact positif sur la qualité de l’air.

• La livraison de ciment par voie maritime réduira la circulation sur les routes et les ponts du secteur, éliminant jusqu’à 25 000 allers-retours en camion.

• Plus de 3 millions de km de camions devraient être évités sur les routes, chaque année.

• Le terminal est le premier projet à recevoir la certification nationale WEDG (Waterfront Edge Design Guidelines) de la part de l’association Waterfront Alliance.

• McInnis a embauché plusieurs résidents du Bronx, tous des anciens combattants, pour constituer l’équipe du terminal.

• McInnis est fière de travailler avec les élus locaux et régionaux et plus d’une douzaine d’organisations communautaires locales. La voie verte du sud du Bronx (South Bronx Greenway)

• Un nouveau segment d’un demi-kilomètre de la voie verte a été construit entre le terminal, les zones humides adjacentes et East River, pour le plus grand plaisir de la communauté

• McInnis a aidé à améliorer, entretenir et protéger 1,2 ha de zones humides restaurées adjacentes au site.

• Un système de piliers délabré datant d’un siècle a été retiré et un atténuateur de houle a été installé pour protéger les zones humides et le littoral.

La cimenterie de Port-Daniel–Gascons

• Ciment McInnis opère une cimenterie à la fine pointe de la technologie et un terminal maritime en eaux profondes à Port-Daniel–Gascons, Québec.

• L’usine a une capacité nominale de 2,2 millions de tonnes de ciment par année

• Il s’agit de la première nouvelle usine construite pour servir le marché du nord-est de l’Amérique du Nord en plus de 50 ans.

• L’usine utilise l’énergie hydroélectrique, les nouvelles technologies et le transport maritime pour établir un nouveau standard dans l’industrie.

• McInnis établit aussi le nouveau standard en matière d’émissions de GES avec la plus faible empreinte écologique par tonne de ciment produite en Amérique du Nord.

• Soucieuse de réduire encore davantage son empreinte, l’entreprise poursuit plusieurs initiatives en matière de substitution de combustible et capture de carbone, en partenariat avec la communauté.

 

 

©Photo Courtoisie

Photos de l’arrivée du Cielo di Gaspesie, un navire de 37 000 dwt principalement chargé de la distribution dans nos terminaux américains. Ce navire devrait faire environ 2 voyages par mois entre le Québec et le nord-est des États-Unis.

©Photo

Dès qu’il a acquis la propriété de 27 acres sur Oak Point Avenue dans le Bronx, le développeur Steven Smith a senti l’opportunité pour ramener le secteur riverain du sud du Bronx à la vie. (Photo courtoisie d’Oak Point Property LLC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média