Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

02 octobre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

La CAQ et Québec solidaire en hausse dans Bonaventure

Catherine Cyr Wright

©Photo Courtoisie

Catherine Cyr-Wright a réussi un coup de maître en allant chercher plus de 15 % du vote populaire dans le comté.

Des formations très bien établies dans le comté de Bonaventure ont récolté passablement moins de votes lors de l’élection générale d’hier au Québec. Analysons un peu ces résultats et comparons-les aux résultats de l’élection générale de 2014.

Deux grands gagnants ressortent du scrutin d’hier soir dans le comté de Bonaventure : la CAQ et Québec solidaire.

En 2014, Jean-Marc Landry, de la CAQ, avait récolté 1 061 voix pour un pourcentage de 4,26% du vote. Hier, Mme Hélène Desaulniers, candidate de la Coalition a pris le troisième rang avec 3 502 voix et plus de 16 % du vote, 12 points de pourcentage de plus !

Même phénomène du côté de Québec solidaire; en 2014, la candidate de l’époque, Patricia Chartier, avait obtenu 1 540 voix, soit 6,18% du vote alors que Catherine Cyr-Wright, en 2018, a obtenu plus de 15 % des voix pour 3 282 votes.

Du côté des formations établies, le Parti libéral du Québec et le Parti Québécois, plusieurs électeurs ont déserté ces deux grands partis pour d’autres formations.

C’est le cas du vote pour le PQ; en 2014 Sylvain Roy avait récolté 11 380 voix pour 45% du vote populaire. Hier, le représentant du PQ n’a obtenu que 8 415 voix pour 38% des votes ! Même phénomène en baisse du côté des libéraux : le libéral Damien Arsenault avait décroché plus de 10 508 votes en 2014 pour un pourcentage de 42 %. Hier, François Whittom n’a récolté qu’un maigre 5 585 voix pour 25 % du vote populaire.

Quelles sont les leçons à tirer du vote des Gaspésiens hier dans le comté de Bonaventure ? Les humeurs changent et aussi les allégeances politiques. Considéré dans les décennies 70, 80 et 90 comme un château fort du Parti libéral du Québec, on voit bien que la forteresse libérale s’effrite depuis plusieurs années. Même chose pour les péquistes. D’un autre côté, les caquistes sont en hausse ainsi que les solidaires. Ce sera très intéressant de voir l’évolution des votes au cours des prochaines années et surtout la présence de ces deux formations dans la vie politique du comté. C’est une nouvelle génération qui arrive et qui vote différemment au Québec. Le temps des baby-boomers tire à sa fin!

Voici quelques commentaires :

Hélène Desaulniers : « Bonaventure, merci de votre confiance! Les gains pour la CAQ sont énormes et je suis fière de la campagne positive que j’ai menée. Bravo à tous les candidats et félicitations au député sortant. M. Roy. Je vous souhaite un prompt rétablissement, car les enjeux sont de taille dans Bonaventure. Merci aux bénévoles et ma famille proche. »

Du côté de Sylvain Roy, il écrivait en fin de soirée hier : « Un merci du fond du cœur aux Gaspésiens et Gaspésiennes! Je suis touché et honoré par cette confiance renouvelée. Félicitations aux candidats et candidates des autres partis pour leur campagne. Ça prend du courage. Nous allons poursuivre le travail avec la même rigueur pour défendre les intérêts de notre magnifique région. Au nom de mon équipe, MERCI! »

©Photo Courtoisie

Hélène Desaulniers a obtenu de belles petites victoires dans le comté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média