Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

27 septembre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Guy Gallant fait le point sur sa campagne

Élections 2018: Guy Gallant

©Photo Courtoisie

Le candidat indépendant dans le comté de Bonaventure, M. Guy Gallant.

En conférence de presse ce midi à Maria, Guy Gallant a fait le point sur sa campagne et annonce ses engagements.

« Dans les dernières semaines, en parcourant de long en large notre comté de Bonaventure, j’ai eu l’occasion de discuter avec bien des gens, et ce, sur de nombreux sujets. Je tiens tout d’abord à les remercier sincèrement d’avoir pris le temps de me recevoir. Que ce soit au niveau économique, social, communautaire ou culturel, mes discussions m’ont permis d’échanger avec des personnes exceptionnelles, fières de leur milieu et ayant à cœur le développement de leur région, la Gaspésie. Une région à laquelle ils sont fortement attachés et pour laquelle ils veulent continuer à s’investir. Même si je suis déjà très engagé, leurs préoccupations m’ont encouragé à m’investir davantage auprès d’eux », explique le candidat indépendant.

Aujourd’hui, le candidat propose la mise sur pied des cinq tables de concertation: 1. Santé / aînés; 2. Main d’oeuvre / emploi / éducation / rétention des jeunes; 3. Tourisme; 4. Logement et 5. Développement économique et social intégrant les communautés francophone, anglophone et autochtone.

« Sur chacune de ces tables, où je serai présent avec mon équipe, nous réunirons un ensemble de partenaires en lien avec ces domaines d’intérêt, afin de trouver des solutions et proposer des façons de les réaliser », dit le candidat. M. Gallant affirme qu’il profitera de ces tables « pour m’assurer que nos priorités de développement soient entendues au niveau provincial, autant au sein de l’appareil administratif que dans les différents cabinets ministériels du gouvernement. Je crois que cette façon de faire nous permettrait de dire au gouvernement que nous avons fait notre travail en région, que nous avons déterminé ensemble nos priorités et que nous lui offrons l’occasion d’être le partenaire qui nous aidera à les réaliser. »

Par ailleurs, Guy Gallant a l’intention ferme de s’impliquer fortement dans de grands dossiers comme la démographie, la forêt, l’agriculture, les pêches, le transport, le loisir et la vie communautaire. « Comme nous avons déjà dans le comté des joueurs importants dans ces différents domaines, dit-il, je compte favoriser le développement d’un réseau régional concerté, capable de mieux nous supporter dans nos démarches de développement. Ce réseau sera fort probablement constitué de partenaires tels : l’UPA, le syndicat des producteurs de bois, la RÉGIM, le RESSORT, la Commission scolaire René-Lévesque, l’organisme Vivre en Gaspésie, la table des préfets, l’URLS, le ROCGIM, et plusieurs autres. »

S’il est élu, le 1er octobre au soir, M. Gallant a la ferme intention de poser les questions suivantes au gouvernement.

« Pourquoi, malgré le temps et l’argent investi en santé, nous avons toujours le sentiment que le système est lourd, non convivial, toujours sur le bord de craquer et que malgré la bonne volonté des acteurs de base, que rien ne change au niveau administratif? »

« Pourquoi le gouvernement semble toujours avoir de bonnes solutions pour nos organismes et nos PME, mais que ceux-ci ne se sentent peu ou pas concernés par ces annonces, comme si le gouvernement ne prend pas le temps de comprendre, de se connecter et de consulter les régions pour avoir le pouls des vrais besoins? »

« Je crois qu’il est grand temps que les députés du Québec posent les bonnes questions et s’impliquent dans les démarches locales pour faire partie de la solution. C’est ça le vrai changement, celui qui peut faire la différence, celui qui redonne au milieu le pouvoir qui lui revient », affirme le candidat indépendant.

Il poursuit en affirmant que « Si je suis élu député, je m’engage à effectuer ce travail avec cœur, à obtenir des résultats et à défendre vos priorités. Et pour les gens qui se posent encore la question : Pourquoi voter pour un candidat indépendant? En plus des raisons que je vous ai présentées pendant la campagne, je voudrais simplement vous amener à réfléchir à la situation actuelle. Comme vous l’avez constaté, les plus récents sondages laissent entrevoir un gouvernement minoritaire au Québec. Dans cette perspective, il est intéressant de constater la situation que vivent les électeurs du Nouveau-Brunswick. Dans ces circonstances, je crois que vous êtes en mesure d’imaginer l’importance que peut prendre le siège d’un candidat indépendant au niveau de la balance du pouvoir pour assurer la survie d’un gouvernement. »

En conclusion, Guy Gallant lance aux électeurs du comté : « Si vous partagez ma vision du développement dans Bonaventure, si vous voulez quelqu’un pour vous représenter efficacement, si vous voulez un député engagé et transparent, le choix est évident… »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média