Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

21 septembre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

« La CAQ reconnait l’importance de l’industrie éolienne » affirme la candidate Hélène Desaulniers

CAQ éolienne

©Photo Courtoisie

Selon la CAQ, le secteur de l'éolien est important pour la Gaspésie.

La candidate de la Coalition Avenir Québec dans Bonaventure, Hélène Desaulniers, réitère que sa formation politique reconnait l’importance de la filière énergétique. C’est un secteur sur lequel nous devons absolument miser, au Québec, pour créer des emplois, créer de la richesse.

« Nous avons la chance, au Québec, de bénéficier de sources d’énergies propres sans pareil en Amérique du Nord. Nous avons un lingot d’or, ici au Québec, avec l’hydroélectricité, mais notre portefeuille énergétique ne peut pas reposer uniquement sur une source d’énergie, on se doit de la diversifier », s’est exprimée la femme d’affaires.

Par la voix de deux conférences de presse tenues en simultané à Gaspé et à Mont‑Joli, le mercredi 5 septembre dernier, l’Alliance de l’Est demandait aux partis politiques de se positionner clairement en faveur de la création de nouveaux parcs éoliens. En réponse à l’Alliance de l’Est, la candidate a choisi de rédiger une lettre pour les rassurer, dans laquelle on peut lire : « Les énergies renouvelables ont un rôle crucial à jouer dans notre offre énergétique. C’est pour cette raison que vous êtes des joueurs indispensables ». 

Pour la caquiste, il est tout à fait logique de faire tout ce que l’on peut pour préserver cette industrie. D’abord, parce que ce sont des énergies propres; d’autre part, parce que dans le contexte de la lutte aux changements climatiques, cela représente un atout inestimable. 

Si la CAQ s’est opposée à certains projets éoliens, c’est parce qu’il ne tenait pas la route économiquement parlant, a souligné Mme Desaulniers. Toutefois, la candidate reconnaît que l’énergie éolienne commence à avoir un prix plus compétitif, ce qui n’était pas le cas auparavant.

« Oui, ma formation politique a critiqué les contrats qu’Hydro Québec a conclus avec les producteurs. Il faut savoir que la critique ne portait pas sur cette source d’énergie. La critique portait sur le prix du KW/H payé par Hydro-Québec, puisque la facture était refilée aux consommateurs », a expliqué la candidate de la CAQ.

Aujourd’hui, le prix de l’énergie éolienne est plus compétitif, donc elle devient de plus en plus intéressante, d’autant plus si Hydro-Québec projette de continuer à exporter en Nouvelle-Angleterre, a-t-elle souligné. L’énergie éolienne continuera de jouer un rôle important dans la composition de notre portefeuille énergétique, a conclu Hélène Desaulniers.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média