Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

18 septembre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Sylvain Roy lutte pour la protection des milieux de vie gaspésiens

Le député sortant de Bonaventure, Sylvain Roy.

En conférence de presse la semaine dernière au quai de New Richmond, le député sortant, Sylvain Roy, a réitéré les engagements de son parti pour la protection de l’eau et le développement des énergies vertes.

« Si le Parti québécois prend le pouvoir après le 1er octobre prochain, il n’y aura plus de nouveaux projets pétroliers au Québec. Un gouvernement du Parti québécois interdirait non seulement les activités reliées aux hydrocarbures en milieu hydrique, mais également tout nouveau projet pétrolier », promet le candidat péquiste.

M. Roy poursuit en affirmant que les projets en marche présentement comme Galt et Bourque, « un BAPE générique devra être tenu pour respecter la région ».

« Le combat n’est pas terminé pour protéger le milieu hydrique. Si le gouvernement libéral est réélu, on sera dans le trouble. Nous, notre position est claire : pas de forage, pas d’exploitation en milieu hydrique », affirme le député sortant.

L’engagement de M. Roy est aussi un engagement du candidat libéral Whittom… « Ouais, mais ce n’est pas l’engagement de son ministre. On n’est pas à la première annonce libérale et une pirouette par la suite… » soutient Sylvain Roy qui ajoute « qu’on n’a qu'à regarder les systèmes de santé, d’éducation. Non, nous ne les croyons pas. »

Changements climatiques

Sylvain Roy a aussi fait référence à la plateforme de sa formation politique pour faire de la province un leader mondial dans la lutte aux changements climatiques.

« La lutte aux changements climatiques, ce n’est pas seulement réduire le pétrole et le nombre d’autos sur les routes. Ça passe par un ensemble de mesures cohérentes qui vont toutes dans le même sens », affirme le député sortant.

M. Roy a énuméré quelques exemples de mesures qu’une formation politique doit mettre de l’avant : développement du transport actif comme les pistes cyclables et piétonnières, crédit d’impôt pour les PME, électrification des moyens de transports publics, instauration de critères environnementaux dans les appels d’offres, etc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média