Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

11 septembre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Québec solidaire dévoile son programme régional pour la Gaspésie

La candidate de Québec solidaire dans le comté de Bonaventure, Mme Catherine Cyr Wright.

Québec solidaire a dévoilé hier la totalité de son programme pour la Gaspésie.

Selon QS, la plateforme reflète les besoins de la Gaspésie. Le programme précise que la formation veut augmenter les budgets pour le développement régional, soutenir financièrement les entreprises pour la transition écoénergétique et écologique, remettre en place des instances régionales de concertation, réinvestir dans l’éducation supérieure, les services et soins de santé et la mise en valeur de la faune.

Également QS veut contribuer à améliorer de la qualité de vie des gens de la région : en faisant passer le salaire minimum à 15 $ / l’heure et en assurant aux travailleurs un minimum de quatre semaines de vacances par année. Le programme comprend d’autres mesures comme l’obligation d’utiliser du bois à 80 % plutôt qu’à 20 % dans les constructions publiques pour stimuler l’industrie forestière gaspésienne.

La candidate de Qs dans le comté de Bonaventure, Catherine Cyr Wright affirme qu’elle voulait avant tout une plateforme spécifique pour la Gaspésie. « En tant que députée, je représenterai d’abord fièrement les Gaspésiens en m’assurant que toutes les décisions prises à Québec reflètent le souhait de mes concitoyens. Je suis dans la course pour faire entendre les préoccupations des gens de ma région au gouvernement et surtout pour aider mes concitoyens à mettre en place les solutions qu’ils auront choisies pour eux-mêmes. »

Voici les engagements de Québec solidaire pour la Gaspésie

Axe 1 – Soutenir une économie durable et diversifiée

L’avenir économique de la Gaspésie dépend, pour une large part, de sa capacité à continuer la diversification de son économie. La région doit, pour cela, préserver ses ressources et développer ses créneaux d’excellence. Elle a besoin, en ce sens, d’un soutien adapté à sa réalité de la part du gouvernement du Québec, qui doit mettre en place de véritables politiques de régionalisation et être à l’écoute des besoins de la population gaspésienne. Pour Québec solidaire, l’économie et l’écologie vont de pair. En ce sens, notre parti compte accompagner les entreprises dans la transition écologique.

Aussi, la nation mi’kmaq a été la première à habiter la Gaspésie. Trois communautés y sont toujours présentes, soit Listuguj, Gesgapegiag et Gespeg. Des collaborations économiques doivent prioritairement être établies avec ces communautés.  Il en va de même des projets économiques qui doivent être soutenus auprès de la population anglophone, implantée depuis plusieurs générations en Gaspésie et qui est aux prises avec des problèmes particuliers en termes de pauvreté, d’emploi ou de scolarité.  Notre richesse collective ne doit pas exclure personne !

Engagement 1 – Aider les entreprises à innover

Des subventions « vertes » seront accordées aux entreprises innovantes en environnement, dans les pêches, l’aquaculture, l’agriculture et la foresterie par exemple. Un soutien accru sera accordé afin de favoriser le développement et le renforcement de PME, de coopératives, d’entreprises d’économie sociale qui créent des emplois tout en respectant l’environnement. Un des moyens proposés est d’améliorer l’offre de microcrédit.

Engagement 2 – Améliorer le transport des personnes et des marchandises

En Gaspésie, il faut de façon urgente améliorer la mobilité des personnes et la circulation des marchandises, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la région. QS considère que des investissements massifs doivent être consentis afin d’accroître l’offre de transports collectifs, entre autres via la RÉGIM. Le transport ferroviaire doit, de manière pressante, être restauré et les formules alternatives de transport doivent être améliorées : covoiturage, taxi collectif et autres.

Engagement 3 – Améliorer le marché de l’emploi et les conditions de travail

En plus de dynamiser et de soutenir la création d’emplois durables et de qualité par le biais du transport en commun, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, Québec solidaire souhaite améliorer les conditions de travail de tous les travailleurs. En augmentant le salaire minimum à 15$/h et en l’indexant ensuite au coût de la vie. En augmentant le nombre de semaines de vacances obligatoires pour permettre une meilleure conciliation travail famille.

Axe 2 – Favoriser une transition écoénergétique et écologique

Québec solidaire propose de développer l’expertise et de consolider l’exploitation des sources d’énergies vertes et renouvelables comme le solaire, la biomasse marine, forestière ou agricole, ainsi que l’éolien. Il faut abandonner les projets pétroliers et gaziers en cours en Gaspésie. Non seulement la Gaspésie doit-elle participer à la lutte aux changements climatiques, dont elle est une des grandes victimes géographiques, mais les ressources dont dispose la région doivent lui permettre d’en tirer des avantages économiques majeurs, dans un contexte mondial favorable. À cette fin, voici les secteurs d’activités qui seront mieux soutenus.

Engagement 4 – Utiliser le bois en priorité dans la construction au Québec

Afin de favoriser une plus grande utilisation du bois d’œuvre et de réduire la dépendance au marché américain, nous proposons d’adopter des cibles ambitieuses et contraignantes pour que l’industrie de la construction utilise en priorité le bois d’œuvre dans le secteur non résidentiel.  Alors qu’à peine 20 % de ce secteur utilise présentement le bois, c’est un objectif de 80 % qui devra être recherché, comme le proposait le rapport Beaulieu commandé par l’État québécois en 2012. Cette proposition ira de pair avec une gestion écoresponsable de la forêt visant à maintenir la biodiversité et à planifier les coupes forestières pour qu’elles soient compatibles avec les autres usages de la forêt. Québec solidaire soutiendra aussi le reboisement des espaces forestiers. Finalement, QS favorisera les fermes forestières familiales et coopératives.

Engagement 5 – Soutenir l’agriculture biologique et de proximité

La Gaspésie dispose des ressources nécessaires pour permettre la souveraineté et la sécurité alimentaires de la région. Il faut que la population de l’ensemble du territoire puisse avoir accès à des aliments sains, produits localement et dans le respect de l’environnement.  Pour y parvenir, Québec solidaire favorisera l’agriculture biologique et de proximité, en accordant du soutien financier et en assouplissant les réglementations trop rigides pour les fermes de petite taille. QS soutiendra la transformation locale des produits et développera une politique d’achat local, entre autres pour les institutions publiques, hôpitaux et écoles en priorité.

Engagement 6 – Privilégier le développement éolien

Les projets de développement de parcs éoliens devront être privilégiés et ils devront être réalisés de façon à respecter les communautés visées. Hydro-Québec doit de nouveau intégrer un pourcentage de la production d’énergie éolienne dans ses contrats de vente d’énergie. QS soutiendra le développement de l’expertise régionale en la matière, notamment l’expertise en fabrication de composantes d’éoliennes.

Engagement 7 – Réinvestir dans la mise en valeur de la faune

Les projets de concertation et de mise en valeur de la faune sont des activités qui contribuent au développement régional en étant créateur de plus de 600 emplois directs en Gaspésie et en générant près de 80 millions de dollars de retombées au Québec. QS s’engage à réinvestir dans ce secteur névralgique de notre économie.

Engagement 8 – Soutenir une pêche durable

Il est essentiel pour la Gaspésie de conserver les habitats, les espèces et les ressources en renforçant les études des milieux aquatiques. QS veut également encourager les distributeurs à offrir plus de choix durables et interdire la pêche par chalutage. QS veut aussi faciliter l’accès à la propriété avec une politique de financement pour aider les jeunes à obtenir des permis de pêches et soutenir les regroupements de pêcheurs et pêcheuses pour améliorer leur rapport de force avec les monopoles industriels qui achètent leurs produits. Enfin, QS prévoit faire une campagne de valorisation de nouvelles espèces de poissons, de fruits de mer et de sous-produits de la mer et veut aider au développement d’industries de 2e et 3e transformation pour accéder à plus de marchés et créer des emplois de qualité en région.

Axe 3 – Justice sociale et services publics

À Québec solidaire, nous souhaitons être riche de tout notre monde et ne laisser personne en marge. Il est donc prioritaire de répondre aux besoins de toute la population en terme de santé, d’éducation, mais aussi d’accès aux services tels l’aide juridique, les centres de la petite enfance, les logements sociaux. Il faut aussi mettre en place un revenu minimum garanti pour diminuer radicalement la pauvreté qui affecte plusieurs de nos concitoyens et concitoyennes.

Aussi, Québec solidaire veut réinvestir dans les services publics et nous avons plusieurs stratégies financières pour y arriver, comme la mise en place d’un pôle d’achat public pour diminuer le prix de médicaments. Nous nous engageons à investir ces nouveaux revenus en prévention, en infrastructures, et pour embaucher les ressources humaines nécessaires, ce qui est particulièrement urgent en Gaspésie. En effet, notre région compte de longues listes d’attente, notamment pour les services d’adaptation à domicile. L’équipe soignante est épuisée, ce qui occasionne une pénurie de personnel. Québec solidaire veut s’attaquer à ces problèmes. Aussi, contrairement aux autres partis, Québec solidaire s’engage à mettre un frein à toute privatisation du système de santé.

Engagement 9 – Améliorer l’offre régionale en éducation supérieure

L’enseignement collégial et universitaire sera au cœur des réinvestissements, puisqu’il est la clé pour attirer une population plus jeune et scolarisée et contrer la baisse démographique. La formule de financement des cégeps doit être révisée, et il faut permettre au Cégep d’offrir des programmes spécifiques à la région. L’éducation supérieure sera aussi gratuite sous un gouvernement solidaire.

Engagement 10 – Réinvestir dans les services publics de santé

QS va offrir des services 24/7 dans les CLSC et va redonner aux CLSC leur rôle de première ligne. Ainsi, nous arriverons à réinvestir en prévention et à garder les urgences des hôpitaux … pour les urgences !

QS va augmenter les services infirmiers et les ressources professionnelles en adaptation et support à domicile pour les personnes en perte d’autonomie ou souffrant de déficiences physique ou mentale.

QS va mettre en place un personnel suffisant et un financement adéquat dans les CHSLD et les ressources intermédiaires en hébergement.

QS assurera des soins dentaires gratuits jusqu’à 18 ans et le remboursement des soins de prévention et des soins curatifs pour les adultes jusqu’à hauteur de 80% et 60%.

Axe 4 – Miser sur les forces sociales et culturelles de la région

La Gaspésie regorge de créateurs et créatrices qui mettent en valeur le territoire et ses richesses.  La Gaspésie atteint des records, parmi les régions du Québec, concernant le nombre d’établissements culturels pour 100 000 habitants. Mais la région doit être mieux accompagnée dans ses efforts pour promouvoir sa culture.

Engagement 11 – Bonifier l’accessibilité et l’offre culturelle de la région

QS apportera un meilleur soutien aux entreprises et institutions culturelles, aux infrastructures, et soutiendra une meilleure accessibilité aux arts et à la culture par ses programmes étoffés de subventions aux activités culturelles.

QS va améliorer le soutien aux artistes, artisans et artisanes qui vivent en Gaspésie ou veulent s’y installer.

Axe 5 – Soutenir le développement régional concerté

Le développement régional passe d’abord par une amélioration de la balance démographique, par le maintien d’une main d’œuvre qualifiée dans notre région et aussi par la mise en place d’organisations démocratiques qui permettront aux gens de la Gaspésie de décider de leur avenir ! Ces dernières seront dotées de pouvoir et de revenus autonomes, ainsi que de mécanismes de péréquation et de démocratie participative.

Engagement 12 – Mieux financer le FDT (fond de développement du territoire) et les institutions régionales

Québec solidaire veillera à être à l’écoute des acteurs régionaux, entre autres du monde municipal. Nous contribuerons à remettre sur pied des instances de concertation régionales vouées au développement économique et nous leur donnerons un financement adéquat et des revenus autonomes. À court terme, QS propose de bonifier de façon significative le financement du FDT (fond de développement du territoire)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média