Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

08 septembre 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Le soleil, les sourires et l’énergie au rendez-vous!

Prologue jeunesse du Raid international Gaspésie

Les forts vents de la Baie-des-Chaleurs ont donné du fil à retordre à plusieurs, notamment lors de la section de canot dans le barachois, où les participants devaient atteindre un point de contrôle sur une yourte flottante.

La vigueur et le courage étaient palpables et les sourires contagieux pour le coup d’envoi du 5e Raid international Gaspésie alors que près de 330 jeunes du secondaire ont franchi la ligne de départ du Prologue jeunesse Desjardins jeudi dernier en après-midi, à l’école Antoine-Bernard de Carleton-sur-Mer.

Ces jeunes athlètes provenaient d’un peu partout en Gaspésie, mais aussi du Bas-St-Laurent et même de l’Estrie pour compléter un parcours d’orientation multisport d’une quinzaine de kilomètres combinant la course, le vélo, la nage et le canot.

Débutants ou non, les jeunes ont tous pu compter sur les précieux conseils d’un athlète, puisque chaque équipe était jumelée à un participant au Raid.

Un autre succès

Rencontré à la ligne d’arrivée, Jonathan Fyfe, responsable du Prologue jeunesse Desjardins à la Commission scolaire René-Lévesque et créateur du parcours, était une fois de plus ravi de la réussite de l’événement.

« Les jeunes sont tellement fiers de le faire, qu’ils soient sportifs ou non, ils franchissent tous la ligne d’arrivée avec un grand sourire, heureux de cet accomplissement. Au-delà de l’esprit d’équipe et du dépassement de soi, je crois que le Prologue leur permet aussi d’apprendre à connaître leurs limites et celles de leurs coéquipiers », dit-il.

Une Olympienne

Parmi les élèves en 5e secondaire, quelques-uns en étaient à leur 5e participation, dont Alexis Bernier, de Carleton-sur-Mer. Son équipe, jumelée à l’Olympienne Lyne Bessette, a été la première à franchir la ligne d’arrivée.

« Cette année, j’ai vraiment aimé la diversité des épreuves sur le parcours. J’ai même découvert des endroits que je ne connaissais pas », s’exclame celui qui compte bien affronter le véritable Raid dès l’an prochain.

De nombreux parents, amis et élèves de l’école Antoine-Bernard étaient rassemblés sous le soleil à la ligne d’arrivée pour encourager et applaudir chaleureusement les participants.

« Je n’ai plus le goût de marcher, mais j’ai vraiment aimé ça. » -Jules Fugère

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média