Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

30 août 2018

Alain Lavoie - alavoie@lexismedia.ca

Sylvain Roy fait de la santé sa priorité

Sylvain Roy

©Alain Lavoie - Chaleurs Nouvelles

Le député sortant dans le comté de Bonaventure, Sylvain Roy, lors de sa conférence de la semaine dernière.

En conférence de presse la semaine dernière, le député Sylvain Roy a lancé sa campagne avec un thème qui lui est cher, la santé.

La liste des engagements du Parti Québécois est longue, mais comme l’affirme le député sortant, ces mesures visent « à redonner une efficience, une dignité et une identité locale au réseau de la santé en Gaspésie. »

Propositions personnelles

Le député Sylvain Roy veut que le prochain gouvernement se penche sur cinq enjeux majeurs : l’amélioration des conditions de travail du personnel infirmier, les soins donnés aux aînés, l’abolition d’Optilab, un soutien financier adéquat pour l’accès aux soins à l’extérieur de la région et le réinvestissement en santé publique.

Dans le dossier du personnel infirmier, Sylvain Roy désire instaurer un maximum d’heures de travail avant une période de repos obligatoire qui permettrait de contrer l’épuisement professionnel des infirmières.

« Pourquoi un camionneur, après 13 heures de travail, doit-il stationner son véhicule lourd parce qu’il peut devenir un danger pour la sécurité publique alors qu’une infirmière est obligée de travailler 16,17 et même 18 heures en donnant des médicaments », questionne le député.

 

« C’est évident que dans les CHSLD et les Ressources intermédiaires, il y a un problème.» - Sylvain Roy

Soins aux aînés

« C’est évident que dans les CHSLD et les Ressources intermédiaires, il y a un problème. Il y a eu des coupures de personnel dans les préposées aux bénéficiaires qui font en sorte qu’il y a un alourdissement de la tâche », analyse M. Roy qui ajoute : « On sait que plusieurs personnes âgées n’arrivent plus à se nourrir correctement parce qu’on chronomètre le temps dédié à la nutrition des aînés. Ça n’a pas de bon sens. »

Le député considère qu’il faut donner un nouveau souffle aux soins prolongés pour les aînés et cela passe par un réinvestissement pour soutenir le personnel et les bénéficiaires afin d’augmenter leur qualité de vie.

Bien entendu, le député est revenu sur la température excessivement élevée de l’été dernier. « On prévoit que les canicules seront plus fréquentes et plus longues. Ainsi, en offrant la climatisation dans les CHSLD et les Ressources, ça augmenterait certainement la qualité de vie des résidents et du personnel. Les gens suffoquaient l’été dernier », dit-il.

Optilab

Souffrant lui-même d’un cancer M. Roy affirme : « Je ne veux pas mettre mon cas personnel là-dedans, mais quand tu as une biopsie et ça s’en va à Rimouski et que ça prend deux semaines avant d’avoir les résultats, c’est inquiétant pour les personnes qui vivent cette situation. Il faut rapatrier l’analyse en laboratoire. Les délais sont incroyables avant d’avoir les résultats. »

Le député ajoute aussi que la centralisation de l’analyse des prélèvements médicaux a non seulement fait perdre plusieurs emplois en Gaspésie, mais compromet également au quotidien la santé des citoyens. « C’est une réforme complètement inadaptée aux régions comme la Gaspésie », ajoute le député.

Également, Sylvain Roy travaillera à mettre en place un véritable soutien financier pour l’accès aux soins à l’extérieur de la région. Tout le monde le sait, plusieurs soins de santé spécialisés ne sont pas offerts en Gaspésie. Pour y avoir accès, nous devons aller à l’extérieur de la région et les compensations sont ne couvrent pas l’ensemble des frais encourus et ne sont pas adaptés aux personnes sans revenu. Le député sortant Sylvain Roy veut corriger cette iniquité qui nuit à l’occupation du territoire gaspésien.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média